Journée d'étude du 8 octobre 2020 - PROGRAMME

Introduction,

Pasteur François Clavairoly, Président de la Fédération Protestante de France FPF

Pasteur Jean-Arnold de Clermont, Président de l'Association protestante des amis des tziganes APATZI

État des lieux et des questions posées par la situation,

« Lois répressives et dérogatoires, la diagonale de la discrimination », par Madame Simone Gaboriau, magistrate honoraire

« L'usage défavorable aux Gens du voyage des pouvoirs de police administrative», par Maître Benoît Arvis, avocat spécialiste en droit public, membre du Conseil national des barreaux

« La caravane, un statut juridique controversé », par Maître François Filipiak, docteur en droit, avocat, enseignant à l’université de Rouen

Défense des droits, constats, remarques et perspectives,

Monsieur Jacques Toubon, ancien Défenseur des Droits

Madame Cécile Riou, Secrétaire générale adjointe de la Commission nationale consultative des droits de l'homme CNCDH

,

Conclusion,

Pasteur Mario Holderbaum, Secrétaire Général de la Mission évangélique tzigane Vie & Lumière

Pasteur Désiré Vermeersch, Président de l'association sociale tzigane ASNIT/AGP

Le webinaire :

JAC Mario et Nanou.jpg

Initialement prévue au mois d’avril puis déplacée au mois d’octobre, les nécessités imposées par la Covid19 nous ont contraints de ramener notre première Journée d’étude consacrée aux Gens du voyage à la table-ronde consacrée à la défense des droits :

« Discriminations et droits des Gens du voyage »

Enregistrée début octobre, elle est maintenant disponible au format webinaire, notamment sur les sites internet de la F.P.F. et d’APATZI.

Introduite par François Clavairoly, Président de la Fédération protestante de France, et animée par Jean-Arnold de Clermont, Président de notre association protestante des amis des tziganes, une première table ronde a été l'occasion d'un état des lieux implacable,  avec trois des juristes qui accompagnent nos travaux depuis plusieurs années ; un deuxième temps, avec Monsieur Jacques Toubon, ancien Défenseur des droits, et avec Madame Cécile Riou pour la Commission nationale consultative des droits de l’homme, a pu ouvrir des pistes d'engagement.

Le nomadisme n’est pas un fait culturel déviant, ni un mode de vie à l’abandon. Il concerne encore près de 400.000 personnes en France dont c’est le quotidien du fait de l’exercice d’un métier d’artisan, d’une activité de cueillette saisonnière ou de marchand ambulant, de forain ou de circacien… ; celui encore de nombreuses familles dont les liens ne veulent pas être détruits par la modernité. Gitans catalans du Sud de la France, Yéniches, Roms, Manouches, Sinti, Tziganes, Gypsies and travellers, voyageurs ou sédentarisés, tous gardent les mêmes racines nomades et veulent les faire vivre.

Sédentarisés de force en ville dans des conditions souvent insalubres comme à Perpignan, ou stationnés sur des aires d’accueil encore souvent trop peu nombreuses et inaccessibles, involontaires de service, tous discriminés depuis des siècles, les Gens du voyage ont encore trop de m a u x à dire. Des maux comme des malheurs, c’est le résultat des discriminations qui s’accumulent, des non-droits qui s’ajoutent aux interdictions. C’est le mode de vie mobile de tous les Gens du voyage qui est remis en cause. Si tous avaient les mêmes droits que les sédentaires… Mais dans le texte-même de la loi figurent des discriminations qui élèvent la crainte en système et la débrouille en rempart. Des incompréhensions qui élèvent pour tous un mur impossible à franchir.

 

Comprendre les dysfonctionnements, apprendre des difficultés pour la transformer et mettre à plat une législation devenue incompréhensible à force d’accumuler les interdits : l’objet de nos échanges. Au-delà, des pistes vont pouvoir être dessinées pour s’engager au niveau local auprès des églises et des groupes tziganes, et une vraie fraternité être mise en œuvre. Nous comptons sur vous.

Les Actes réunis ici :

Pour tout renseignement n’hésitez pas à joindre APATZI :

 

amisdestziganes@gmail.com

et 06 12 11 11 05

(Séverine FAUBEAU, Secrétaire exécutive).

 

Et pour nous aider au soutien des Gens du voyage avec des actions de promotion comme celles-ci pour une pleine reconnaissance de leurs droits et de leur mode de vie mobile, merci de contribuer en adhérant à notre association et/ou en lui adressant votre don : ADHEREZ & DONNEZ via Hello Asso

Association protestante des Amis des Tziganes APATZI (c) 2016

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now